mardi 29 mars 2011

Texte de BOLLO


Commençons par Bollo comme dans le catalogue. Il faudrait tout dire. Je ne veux pas lasser le lecteur.
"... Alors qu'est-ce que le dessin ? Il y a Ingres, et il y a Rembrandt. La ligne et la valeur, la ligne et la tache. Sont-ils si radicalement différents ? Eh bien, regardons, essayons de comprendre ce qui relie ces deux extrêmes. Dans un dessin linéaire, on découvre une ligne qui grossit et diminue dans un rapport sensible à ce qu'elle veut exprimer. De là un dessin d'artiste qui s'exprime en lignes élargies, il n'y a qu'un pas, un exemple : un de ces dessins de Lapicque à l'encre de Chine, sur Venise. Nous trouvons là la ligne très très élargie et déjà, ou presque, les dessins de Tal-Coat... on peut parler aussi de dessins à taches... là pourrait commencer un langage situé à la limite ombre-lumière...
mais il y a le catalogue et tout le texte, demain je donnerai des extraits du texte de Breschand. Et si vous voulez le catalogue je le vends 10 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire